Interview avec le développeur de l’appli TAG Live Grenoble

appli disponible sur iOS et Android (voir en bas de l’interview)

tag live

Bonjour, peux-tu te présenter (âge ? profession ?)

Bonjour, je m’appelle Jean-Baptiste, j’ai 23 ans, et je termine ma formation en informatique. Je suis développeur logiciel orienté mobile.

depuis quand t’intéresses-tu à l’informatique et depuis quand à Android ?

J’ai commencé à m’intéresser à l’informatique assez tôt, mon père étant chef de projet dans cette même branche, je me suis penché dessus vers l’âge de 7-8 ans.

Je me suis d’abord intéressé au domaine web, puis à l’infographie en général avant de choisir une filière qui me permette de toucher à tout et choisir ensuite ce qui me plaît en ayant connaissance des différents domaines possibles.

La mobilité a commencé à m’intéresser il y a trois ans. Je commençais à savoir que je voulais me spécialiser dans le développement logiciel, puis le monde des smartphones (et des technologies mobiles en général) ont su me séduire assez rapidement.

J’ai commencé à me former sur le développement iOS dans un premier temps, puis sur Android il y a un an et demi pendant un stage que j’ai choisi sur le sujet (application pour les aéroports de Lyon Guidelys (qui a été retirée du Google Play Store depuis)).

Tu m’as dit que tu n’avais pas de téléphone Android. Est-ce à dire que tu utilises un iPhone au quotidien ? ou un Windows Phone ?

Je suis effectivement utilisateur d’iPhone. L’environnement de développement est très agréable, et je connais la logique d’utilisation de l’appareil, ce qui me permet de développer plus facilement dessus.

Par contre, j’ai bien un téléphone Android pour développer. Le modèle est ancien et abîmé, ce qui me limite un peu dans mes tests. Je ne l’utilise donc pas au quotidien en dehors du développement, et la philosophie de l’OS et de son utilisation est très différente d’iOS, ce qui explique une certaine différence entre l’application iOS et Android. Je continue d’améliorer cette dernière grâce aux retours des utilisateurs qui connaissent mieux cette plateforme (merci particulièrement aux utilisateurs du site non officiel de la TAG pour leurs retours).

Les utilisateurs ont la possibilité de me contacter pour signaler les problèmes que je n’aurais pas remarqués, et en cas de crash, l’application propose d’envoyer un rapport d’erreur qui me permet de voir quel est le problème et de travailler sur une solution. Les premiers retours que j’ai reçus m’ont permis de stabiliser l’application et de la rendre compatible avec Android 2.2, et bien qu’il reste quelques améliorations à apporter sur l’interface, elle est simple et fonctionnelle.

Tu développes aussi sur iPhone. En comparant les 2, qu’est-ce que
tu aimes sur Android et qu’est-ce que tu regrettes qu’Android n’a pas
et qu’iOS a ?

D’un point de vue utilisateur, je ne suis pas vraiment fan de l’interface (design et interactions), des sur-couches de l’OS, et du contrôle inexistant des applications fournis sur le Play Store. J’apprécie cependant la gratuité de cet OS.

Pour les performances, je trouve qu’un OS Open Source qui fonctionne sur autant de téléphones (hardware) ne peut être optimisé pour toutes les structures. Basée sur une technologie Java, on ajoute une couche virtuelle entre le téléphone et le système d’exploitation, ce qui impacte les performances et la durée de vie du téléphone.

D’un point de vue développeur, ma première mise en ligne d’application était complètement buggée et ne fonctionnait que sur mon téléphone avec mes certificats de développeur (mauvaise manipulation de ma part, mais s’il y avait eu le moindre contrôle, on ne trouverait que des applications fonctionnelles sur le store). N’importe qui peut donc développer des virus ou des applications de mauvaise qualité.
L’environnement de développement n’est pas le plus agréable, il arrive que je ferme un projet fonctionnel et que lorsque je l’ouvre à nouveau, Eclipse (qui est mon IDE) m’indique des erreurs qui n’existent pas.

Cependant, j’apprécie le faible coût des licences développeur, le fait d’avoir accès à beaucoup de documentations et librairies, même si le fait que ce monde ouvert puisse entraîner des problèmes de performances en voulant toucher aux zones les plus profondes du système.

L’utilisation d’un OS plutôt qu’un autre est une question de goûts et de moyens. Même si je n’aime pas spécialement Android, je reconnais que le Nexus 4, et maintenant le Nexus 5, sont de bons téléphones. Je développe sur cette plateforme pour rendre service à ceux qui apprécient ce système, tout en améliorant mes compétences de développement.

Outre TAG Live Grenoble, as tu d’autres projets ?

TAG Live était un projet personnel. Il est né du constat que la TAG n’avait pas de solution qui répondait au besoin de quelques amis.

Nous avons souvent des temps fraternels à l’église en centre ville, et lorsque ça finit tard, il n’y a plus beaucoup de trams, et encore moins de bus.
L’hiver, on préfère savoir quand passe le prochain tram pour partir un peu avant et ne pas avoir à attendre 20 minutes sous la neige, surtout lorsqu’on est excentrés.

Je me suis donc dis qu’avec les connaissances que j’ai acquises en cours, je pourrais développer une application qui réponde à ces besoins afin de leur rendre service, et comme elle peut être utile à n’importe quel usager de la TAG, je l’ai proposée sur l’AppStore puis sur le PlayStore.

Ces projets personnels viennent principalement lorsque je remarque un manque avec mes amis. Je n’ai pas de projet de ce style en ce moment, mais il me reste mes projets professionnels qui restent dans le même domaine.

Je ne remets pas en question ton application mais après avoir refait un test je n’ai pas la certitude que les données de l’application sont « en direct » sur quelques lignes (les lignes secondaires). J’ai constaté sur la ligne 13 qu’un bus était signalé « à l’approche » à un arrêt et il ne l’était pas.
Sans dévoiler de secret, peux-tu confirmer ?

J’ai quelques contraintes techniques sur lesquelles je travaille. Aujourd’hui, il faut moins de 4 minutes avant l’actualisation des données.
En conditions normales de circulation, ce n’est pas précis puisque les trams passent toutes les 5 minutes, mais comme les usagers sont sensés se tenir aux arrêts quelques minutes avant le passage du bus, ce n’est pas gênant. La nuit, lorsqu’il faut attendre 30 minutes ou plus pour un bus, il va de soi qu’un utilisateur arrive aussi un peu avant afin ne pas rater sa correspondance et attendre pendant longtemps. Ce laps de temps est donc négligeable.
La journée, l’application est plus pertinente pour les retards, ou pour les lignes à faible taux de passage.

Afin que les utilisateurs sachent exactement quand passe leur transport, l’heure de mise à jour est affichée en haut.

Si on compare le mode de fonctionnement de TAG Live avec TAG Droid, on peut remarquer que TAG Droid récupère les informations d’une ligne spécifique, et d’un arrêt précis de cette ligne. L’utilisateur peut rafraichir manuellement les données. Le problème est que sur un arrêt tel que Chavant, on ne pourra alors voir que la ligne choisie avant, et il faut attendre un peu avant que les données n’arrivent.

J’ai choisi de faire différemment. Je veux pouvoir présenter les informations dès que l’utilisateur choisit son arrêt. Je récupère les horaires de toutes les lignes, et j’affiche sur chaque arrêt l’ensemble des lignes qui y passent. Lorsque l’utilisateur sélectionne son arrêt, les horaires doivent déjà être affichés, et se mettent à jour d’eux-même.

Cette façon de faire est très différente, et j’ai privilégié cette approche afin de fournir des informations plus cohérentes à l’utilisateur si celui-ci choisit de sélectionner un arrêt dans la liste alphabétique ou sur la carte (ou encore dans les arrêts favoris ou à l’arrêt le plus proche).

L’inconvénient est que le rafraichissement soit plus long, mais je travaille à l’améliorer, et j’ai de bons espoirs de passer à moins de 1 minute d’ici quelques mois.

Est-ce que ton appli est plus téléchargée sur Android ou sur iPhone ?

Difficile à dire, la version iOS a été lancée début septembre, et il n’y a pas d’application similaire sur l’AppStore.

La version Android a été lancée début Octobre avec quelques bugs, et il existait déjà TAG Droid.

Ces deux situations ne sont pas comparables.

Il est évident que la version iOS est plus aboutie, et qu’elle rencontre un succès plus facilement, mais la version Android a ses chances de rattraper celle sur iOS à plus long terme.

veux tu rajouter quelque chose ?

Je voudrais remercier ceux qui m’encouragent par les commentaires et notes: ils participent à l’amélioration de TAG Live.

Je n’ai pas la possibilité de répondre sur iOS alors je vais le faire ici. Je prends en compte chaque commentaire et essaie de les intégrer si c’est faisable, et si c’est dans l’optique de l’app. Mon but est de rendre service en ayant une application le plus simple possible. Le but premier de l’application est de fournir les horaires en direct, et de pouvoir visualiser facilement le réseau.

J’ai eu des demandes d’affichage du tram E, et s’il n’est pas visible dans l’application aujourd’hui, c’est tout simplement parce que la ligne n’est pas ouverte. Elle sera visible dès son ouverture. On m’a demandé d’afficher les horaires des trams et bus, chose que je n’ai pas comprise puisque ça le fait déjà…

La cartographie des bus de nuit a aussi été demandée, et depuis l’intégration des bus N1 à N4, on peut afficher les stations sur la carte.

Les fonctionnalités telles que itinéraires ne font pas partie des buts premiers de l’application, c’est un sujet sur lequel je me pencherai, mais je ne donnerai pas de date pour ça. Je préfère que l’application remplisse parfaitement son rôle premier sur toutes les plateformes avant d’intégrer de nouvelles fonctionnalités.

Je le ferai donc, mais pas tout de suite.

Enfin, les problèmes d’affichage sur iOS7 qui empêchaient que le bas des horaires soient visibles a été corrigé suite à des retours d’utilisateurs.
Merci donc à ceux qui m’indiquent ces problèmes.

Si l’application vous est utile, n’hésitez pas à en parler autour de vous et à la noter, c’est toujours encourageant, et si vous voyez des points d’amélioration, n’hésitez pas à m’envoyer un email sur admin@tag-live.fr

Je te remercie d’avoir accepté de répondre à mes questions.

Je renvoie nos lecteurs à vers tes applis Android et iOS.

Merci à toi, et en espérant avoir été utile à un maximum de personnes, je vous souhaite une bonne expérience d’utilisation de TAG Live.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *